On le sait depuis un moment déjà, le marketing de contenu constitue une stratégie efficace quand il s’agit de générer du trafic sur vos plateformes, d’augmenter vos revenus et de renforcer l’engagement de vos clients envers votre marque.

Mais certains d’entre vous sont peut-être encore sceptiques ou ne savent pas comment s’y prendre pour mettre en œuvre une stratégie de contenus efficace… Si vous vous reconnaissez dans cette description, cet article est fait pour vous!

Tout d’abord quelques chiffres:

88% des entreprises B2B ont eu recours au marketing de contenus en 2016 (Forbes).

75% des experts du marketing ont reçu des retours positifs suite à la mise en oeuvre de stratégie de contenus pour leurs clients (Contently).

– La création de contenu est considérée à 72% par les spécialistes marketing comme la stratégie SEO la plus efficace (MarketingProfs).

– 47% des acheteurs ont lu de 3 à 5 articles ou pages web avant de s’engager dans une vente (Demand Gen Report, 2016).

– Le marketing de contenu coûte 62% moins cher que le marketing direct, mais génère 3 fois plus de prospects – (Content Marketing Institute)

 

Pour les entreprises qui produisent et publient des contenus, les taux de conversion sont presque 6 fois plus élevés si on les compare à celles qui n’en publient pas (Aberdeen)

 

On pourrait continuer encore longtemps à égrener la liste des statistiques prouvant la puissance et l’intérêt pour les entreprises à adopter une stratégie de contenu…

Si le marketing de contenu ne fait pas encore partie de votre stratégie marketing globale, il est peut-être temps de reconsidérer votre position, voire d’embaucher une ressource dédiée à la création et à la promotion de vos contenu.

 

Afin de vous familiariser avec ce type d’approche, La Web Shop vous propose un outil bien pratique pour évaluer et augmenter l’efficacité de votre marketing de contenu : la check-list.

 

Mais au fait, le marketing de contenu… c’est quoi?

 

Le marketing de contenu est une méthode de marketing qui se fonde sur la création par l’entreprise de contenu pertinent et à valeur ajoutée pour ses prospects et clients, afin de susciter un appel à l’action spécifique, généralement pour les attirer et les retenir.

Si l’on se fie à Google et Wikipedia, il s’agit simplement d’une « discipline marketing qui implique la création et la diffusion, par une marque, de contenus médias dans le but de développer son activité. »

En effet, le marketing de contenu s’avère efficace pour attirer les prospects et les clients et leur plaire, voire les enchanter de manière cohérente.

Alors qu’il est communément admis que presque tous les secteurs, du B2C au B2B, proposent désormais des contenus et que la toile est saturée de messages et de bruit, la demande en contenus distinctifs, originaux et de qualité reste omniprésente, voire accrue…

 

Certes, nous direz-vous la, mais la production de contenu à valeur ajoutée exige beaucoup de recherche, de temps et d’efforts – surtout lorsque vous n’avez pas de ressource à l’interne pour vous aider!!  C’est souvent la raison pour laquelle de nombreux patrons de PME hésitent et freinent des quatre fers quand il s’agit de marketing numérique.

 

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, sachez que vous n’êtes pas seuls : 44% des entreprises ont de la misère à faire face à ce défi et à produire les types de contenu qui engagent les prospects et les clients.

 

Toutefois, en utilisant une checklist éprouvée pour guider vos efforts, vous devriez réduire vos erreurs de moitié, ce qui vous laissera autant de temps et d’énergie en plus pour augmenter l’engagement de vos prospects.

 

Pour vous donner un exemple, Pepe Jeans , en suivant une stratégie similaire à celle que l’on vous propose ici (augmentation de la fréquence de publication et création de contenus géolocalisés), a amélioré à la fois son influence internationale et son taux d’engagement client sur Facebook. Les commentaires suivants leurs publications ont augmenté de 70%, leur taux d’engagement a atteint les 48% et leur base de fans Facebook a dépassé les 2 millions.

Qu’il s’agisse pour vous d’améliorer votre influence sur les médias sociaux, de fidéliser votre auditoire ou d’atteindre tout autre objectif marketing, vous pouvez utiliser cette liste de contrôle ou la confier aux membres de votre équipe pour planifier, développer et mesurer efficacement l’efficacité de votre campagne de marketing de contenu .

 

  1. Avez-vous identifié les besoins de votre public cible?

 

Pour commencer, savez-vous qui est votre public? Identifier les besoins de votre public est le préalable indispensable à votre succès.

 

Dans son livre, The Ultimate Marketing Plan , Dan S. Kennedy affirme que les médias sociaux ont changé la façon dont nous parlons à nos clients. Il ajoute que tant que vous comprenez pas vos clients, vous n’avez pas d’entreprise. La création de contenu de qualité nécessite que vous connaissiez les besoins de vos clients.

 

Le graphique ci-dessous, (source: Dali), montre que plus de 75% du chiffre d’affaires de Starbucks émane de clients âgés de 18 à 40 ans, détenteurs de smartphones. Starbucks ne perd donc pas son temps, son argent ou ses efforts en marketing à essayer de plaire à tout le monde. Au contraire, sa stratégie cible un groupe spécifique de personnes via un redoutable marketing de contenu.

Les moteurs de recherche indexent et mettent à la disposition de leurs utilisateurs des millions de contenus. Si vous ne parlez pas la même langue que votre auditoire, il n’y a aucune chance qu’il lise les vôtres.. et tout votre travail acharné n’aura servi à rien.

 

Selon le site Visual News, les utilisateurs de WordPress publient, chaque minute, plus de 347 posts. Votre contenu ira rejoindre cette pile indistinct sans que personne ne le remarque, à moins qu’il ne remplisse son seul objectif: répondre aux besoins de votre marché cible.

 

Le contenu inadéquat, c’est à dire qui n’est pas aligné avec les besoins des acheteurs, peut être considéré comme responsable à 44% du taux d’échec de de toute stratégie marketing. C’est pourquoi il est crucial de bien comprendre les besoins de votre public cible avant d’écrire votre premier article de blog. Une telle approche peut radicalement changer la tournure des événements.

Il est temps d’en finir avec l’idée selon laquelle il est efficace de produire un contenu sans stratégie de ciblage préalable et d’attendre de voir ce qui colle.

Notons aussi qu’il est aussi nécessaire de rationaliser le choix des contenus en fonction de vos cibles prioritaires que le choix des formats de contenu.

 

Ceci étant dit, comment identifier les besoins de votre audience pour cibler le marketing de contenu?

 

  1. a) Créer un sondage:  celui-ci peut être préparé en ligne ou IRL. Il s’agit d’un outil simple permettant de recevoir des avis et des commentaires sur un sujet.

Voici par exemple le résultat d’un sondage visant à déterminer la raison pour laquelle les gens voyagent.

Les enquêtes et sondages sont très efficaces pour identifier les besoins de votre marché cible et elles peuvent beaucoup contribuer au marketing numérique pour générer du trafic, des ventes et augmenter la croissance à long terme de votre entreprise.

 

Il existe de nombreux outils gratuits ou peu coûteux que vous pouvez utiliser pour créer votre sondage en ligne. SurveyMonkey est très facile à prendre en main et permet de créer de courtes enquêtes, gratuitement.
Par ailleurs , la plupart des services de marketing par courriel, comme Getresponse ou Aweber , proposent également des modèles de sondage intégrés.

 

Les questions que vous poserez dans votre sondage dépendent évidemment des objectifs de votre campagne de marketing de contenu. Cependant, pour être sûrs de construire une enquête efficace, nous vous suggérons de suivre  ce processus en six étapes (proposé par Surveygizmo):

Afin  d’évaluer les besoins de votre public cible, quel que soit votre créneau, votre sondage devrait comprendre a minima les questions suivantes :

1) Données démographiques sur l’audience:

Cela vous aidera à adapter vos messages en fonction de votre public cible.
Voici des exemples de données démographiques que votre sondage peut recueillir :

  • Tranche d’âge (ex. 20-35 ans)
  • Revenu (ex. 10 000 $ – 50 000 $ par année)
  • Lieu (par exemple, Amérique, Europe)
  • Profession (ex. pigistes, spécialistes du marketing)
  • Niveau d’éducation (ex., Collège, diplômé)
  • Autres données démographiques (p. Ex. Style de vie: voyages)

 

2) Ce que votre public cible désire :

  • Quel est leur plus grand désir?
  • Quels problèmes aimeraient-ils résoudre?
  • Sont-ils prêts à payer pour que ce problème disparaisse ou pour atteindre ces objectifs?

 

3) Quels articles / produits / souhaiteriez-vous que [insérer le nom de l’entreprise / blog] mette à votre disposition ?

 

Cette question a l’avantage de faire d’une pierre deux coups: non seulement vous saurez ce que votre public veut, mais vous obtiendrez également des conseils sur la meilleure façon de développer votre entreprise.

 

Lors de la création d’une enquête, une autre bonne pratique consiste à alterner questions ouvertes et des questions fermées. Les questions ouvertes donnent aux répondants l’opportunité de s’exprimer librement, ce qui peut vous aider à personnaliser votre stratégie marketing. Ces questions commencent habituellement par l’un de ces mots : qui, quoi, où, quand, pourquoi, comment.

Voici un tableau comparatif entre les questions ouvertes et fermées:

  1. b) Envoyer un courriel à votre liste:

Une fois que vous avez créé et vérifié votre sondage, il est temps de l’envoyer aux contacts de votre liste de diffusion. C’est la partie facile.

 

Envoyez simplement un petit courriel à votre auditoire pour lui demander de l’aide pour votre sondage. Dites-leur pourquoi il est important pour eux de participer à l’enquête – expliquez-leur quels pourraient être leurs avantages à participer à une telle enquête. Vous pouvez par exemple offrir un cadeau gratuit à tous les répondants ou prévoir un tirage au sort pour un lot plus attractif.

 

Voici un exemple de courriel, demandant des commentaires de lecteurs de sa liste de diffusion.

 

“ Bonjour XXXX,

 

J’ai remarqué que vous aviez eu l’opportunité d’acheter un produit sur notre boutique en ligne xxxxxx.ca mais que vous aviez finalement décidé que ce ne serait pas pour cette fois-ci.

Cela m’aiderait beaucoup de savoir pourquoi. Je ne cherche pas à vous vendre qui que ce soit, je suis simplement curieux et cherche à m’améliorer afin de mieux servir notre clientèle.

 

Vous trouverez au bout de ce lien un court sondage (3 minutes maximum, c’est promis!)

 

Merci d’avance pour aide précieuse!

 

XXXXX”

 

NB:  Si vous n’avez pas encore de liste de diffusion, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour commencer. Construire une liste de courriels est la preuve que vous bâtissez une entreprise destinée à prospérer et à grandir. C’est aussi la seule solution de marketing numérique au cycle sans fin de poursuite du trafic, des prospects et des ventes.

 

  1. c) Regardez dans l’assiette du voisin:

Un audit de la compétition débute par la découverte des mots clés mis en avant par vos concurrents afin de maximiser leurs sources de trafic.

Si vous constatez que vos concurrents dominent les résultats de recherche, nous vous recommandons également de déterminer leur nombre de pages indexées. En effet, plus un site a de pages indexées sur les moteurs de recherche, plus il a de chances de figurer en haut des résultats de recherche.
En étudiant la concurrence, vous pourrez vous fixer des objectifs précis (atteindre a minima le même nombre de pages indexées).
Comment connaître ce chiffre clef? C’est très simple, il vous suffit d’utiliser cette requête sur Google: site:[URLduconcurrent]

 

Voici un exemple avec rona.ca

Vous pouvez aller encore plus loin et mettre au jour l’influence de vos concurrents sur les réseaux sociaux. Par exemple, combien de partages pour chaque article de blog publié?

 

Voici comment le découvrir :

  • allez sur le site buzzsumo.com
  • indiquer la langue (french) dans la colonne de gauche
  • tapez votre mot-clé (par exemple, “fourrure québec” ) dans le champ de recherche

Buzzsumo fournit de nombreux moyens d’affiner votre recherche via son outil de recherche avancée et ses filtres.

Vous pouvez obtenir des astuces pour trouver des expressions exactes, à termes multiples, chercher du contenu par auteur et d’autres statistiques qui peuvent être utilisées pour cartographier stratégiquement votre propre contenu.

  1. d) Visitez des forums de niche, liés à votre univers de marque : Vous pouvez en effet visiter des forums où les thématiques de votre industrie sont activement discutées.

 

Nous vous recommandons de commencer votre recherche sur des plateformes de médias sociaux établies comme LinkedIn.

Tapez par exemple « forum + content marketing » dans la zone de recherche.

Cette recherche a produit 135 266 résultats sur LinkedIn, mais nous voulons nous concentrer sur le résultat pour les groupes.

Identifiez alors les groupes les plus actifs (nombre de membres, nombre de commentaires postés en réponse à une question, etc.).

Une fois membre du groupe,  vous pourrez poser des questions à la communauté, afin d’identifier les besoins de votre marché cible pour développer votre stratégie de marketing de contenu.

 

Une autre tactique qui vaut la peine d’être essayée, surtout si vous avez peu de temps disponible, est de vous créer un compte gratuit sur Quora . Sélectionnez les catégories qui vous intéressent et obtenez des suggestions de questions de la part des membres de la communauté.

  1. Devrais-je (re)définir ma stratégie de contenu?

 

Une stratégie de marketing de contenu bien définie, avec des objectifs spécifiques, constitue la clef de voûte de toute campagne de marketing de contenu. Publier des articles de temps en temps, sans avoir en tête la moindre idée de campagne ni la moindre stratégie est voué à l’échec : cela vous coûtera du temps, de l’énergie, sans pour autant vous rapprocher de vos objectifs.

 

C’est pourquoi les entreprises B2B ayant une stratégie documentée sont 25% plus efficaces que celles qui prennent leurs décisions au doigt mouillé.

La stratégie de contenu que vous développerez et la manière dont vous la déploierez, dépenderont en grande partie des informations que vous avez obtenues auprès de votre public cible lors de la première étape.

 

Partons donc des besoins de notre audience pour établir notre stratégie de contenu.

 

Mettons que nous avons ici un instantané des statistiques de votre audience après que les lecteurs aient répondu à votre sondage:

  • Tranche d’âge : 30-50 ans
  • Niche : marketing Internet
  • Concurrents : problogger.net, becomeablogger.com
  • Engagement via : Facebook, G +
  • Besoins : blogging, marketing de contenu

En partant de ces résultats, vous pouvez déterminer ce sur quoi vous concentrer:

 

  • Abonnez-vous à 5-10 blogs dans votre créneau et suivez-les sur les réseaux sociaux.
  • Concentrez-vous sur les mots-clés prisés par vos concurrents en ciblant en particulier les mots-clés à longue traîne, afin d’augmenter vos chances d’obtenir un classement élevé dans Google.
  • Prêtez plus d’attention à votre page d’entreprise sur Facebook.
  • Prenez en notes un maximum d’idées de billets de blog sur le marketing de contenu.
  • Envisagez d’organiser un webinaire.
  • Planifiez votre contenu pour attirer, engager, connecter les utilisateurs∕clients à votre marque.

 

Attirer: il existe de nombreuses façons d’attirer votre public cible, dont par exemple, de partir de données surprenantes ou intéressantes pour rédiger un post.

 

Les messages axés sur les données sont particulièrement utiles pour renforcer votre crédibilité auprès de vos lecteurs. Quand vous pouvez démontrer à votre lectorat que vous n’êtes pas seulement en train d’écrire “comme ça vous vient”, mais que vous avez fait de vraies recherches et que vous pouvez appuyer votre propos sur des faits solides, vous augmentez vos chances de développer votre audience et de gagner sa confiance.

Une petite entreprise qui fait autorité dans son domaine, domine généralement le marché local.

 

Une autre façon de recueillir davantage de contenu est d’aller chercher des conseils auprès de figures reconnues, telles que le gourou de la publicité David Ogilvy. Ce dernier recommande par exemple d’user de titres provocateurs et puissants qui pousseront les utilisateurs à cliquer (click bait, ou piège à clics). Concrètement, selon M. Ogilvy, un bon titre devrait correspondre à 80% de votre budget publicitaire.

Engager: Si votre contenu se contente d’attirer des internautes vers votre page sans pour autant les inciter à s’engager, vous aurez un taux de rebond élevé et, pire,  serez peut-être même pénalisé par Google .

 

Ainsi, de nombreux chefs d’entreprise commettent l’erreur de construire leur stratégie de contenu autour de la production de contenu en omettant de réfléchir à comment le contenu va interagir avec les lecteurs et les mener à une action spécifique.

 

Connecter: une autre façon d’attirer l’attention est de se connecter émotionnellement à votre public cible.

 

Jon Morrow est parvenu à se connecter émotionnellement avec son public cible en partageant son histoire personnelle, « De la mort, des mères et du combat pour des idées »

 

Parce qu’il a été capable de trouver un point de connexion entre son histoire et son public, ce post a donné lieu à plus de 5000 partages, lui a permis de développer un business et est devenu une référence pour d’autres sites de PME.

 

Ne vous inquiétez pas, votre histoire n’a pas besoin de faire pleurer dans les chaumières pour que vous puissiez vous connecter émotionnellement avec vos lecteurs. Cela n’a même pas à être votre histoire. Par exemple, vous pouvez interviewer l’un de vos clients, et partager cette histoire sur votre site Web.

 

  1. Dois-je créer une cartographie des contenus?

 

Une cartographie des contenus vous aide à rester concentré sur vos objectifs lorsque vous planifiez la publication de votre contenu. Pensez-y comme une sorte de GPS qui vous maintient sur le bon chemin et vous aide immédiatement à revenir sur vos pas si vous vous éloignez.

Voici quelques-unes des questions à vous poser lorsque vous préparez votre cartographie des contenus:

  • Après avoir lu ce contenu, avec quoi repart mon lecteur?
  • Comment est-ce que je rends ce sujet attrayant pour mon public cible?
  • Où dois-je intégrer des médias et quel type de média (photos, vidéo, infographie)?
  • De quelles ressources ai-je besoin pour créer un contenu intéressant?
  • Puis-je créer du contenu moi-même ou aurai-je besoin d’aide? Devrais-je sous-traiter, et si oui, combien?
  • Comment pourrais-je réutiliser ce contenu?

Un autre processus qui peut vous aider est la cartographie conceptuelle , dans laquelle des idées et des concepts connexes produisent une image graphique montrant le lien entre les idées.

 

Ce type d’approche heuristique deviendra très utile pour passer en douceur d’une idée à une autre, surtout si, en parallèle de la rédaction d’un contenu, vous passer beaucoup de temps à faire des recherches.

 

Si à un moment donné votre contenu manque de cohérence, vos lecteurs le remarqueront instantanément. Vous pouvez éviter cela en suivant scrupuleusement les six étapes de la cartographie conceptuelle, développées par le Centre Web pour les méthodes de recherche sociale .

  1. Comment maintenir un workflow flexible?

 

Vous pouvez créer et maintenir un flux de travail flexible tout en planifiant des semaines, voire des mois à l’avance. Un contenu déjà bien balisé donnera les meilleures idées et les meilleurs articles.

 

Vous devriez également pratiquer l’art de déléguer – que 86% des spécialistes du marketing de contenu ont déjà adopté.

Vous pouvez préparer d’avance:

 

Des contenus pré-rédigés : Ces scripts peuvent être utilisés pour toutes les tâches qui peuvent être amenées à être souvent répétées (réponses, présentation, rappels, etc.). Ces modèles peuvent contribuer à un plan de workflow flexible.

 

Responsabilités bien ventilées : Si vous avez une équipe en place pour le marketing de contenu, il est important que chaque membre de l’équipe ait ses propres responsabilités professionnelles , plutôt qu’une vague description du type «travailler sur le marketing de contenu».

 

Utiliser un timer : à chaque tâche doivent être affectées une heure de début et une heure de fin. Pour garder votre workflow flexible, rappelez-vous la loi de Parkinson, qui stipule que le travail se développe pour remplir le temps disponible pour son achèvement.

 

  1. Ai-je répondu à la FAQ de mes clients?

 

La meilleure façon de mettre en oeuvre une campagne de marketing de contenu réussie est d’obtenir des informations sur les clients et de comprendre les besoins de votre public cible, comme nous en avons discuté plus haut.

 

Il existe un outil simple que les patrons de PME utilisent depuis des années pour publier des articles de blog viraux, augmenter leurs ventes et s’attacher des clients à vie. Et, vous n’allez pas le croire, cet outil, le meilleur de tous, est gratuit et accessible à tous.

 

C’est ce qu’on appelle une foire aux questions ou une FAQ. Les FAQ sont simplement une liste de questions que votre audience va probablement poser sur ce que vous proposez, suivies de vos réponses à ces questions.

 

Une FAQ est utilisée pour réduire le nombre de questions posées à votre équipe de vente suite à la mise en vente d’un produit.

 

  1. Ai-je rendu mon site lisible?

 

Quel est l’intérêt d’avoir un excellent contenu, si vos utilisateurs ne sont pas capables de le lire? Voici quelques règles de base pour donner à vos clients une expérience agréable avec votre blog et votre contenu.

 

  1. a) Hiérarchisez votre contenu : Le sujet principal devrait correspondre à votre premier niveau de titre, et vos sujets secondaires devraient être au niveau deux. Utilisez les caractères gras et italiques lorsque vous rédigez des brouillons dans Word ou Google Docs pour attirer l’attention sur un mot ou une phrase.

  1. b) Choisissez la bonne police de caractères: Il existe des milliers de polices disponibles, mais vous devez faire attention en choisissant parmi elles. Vous devez absolument sélectionner des polices faciles à lire pour l’utilisateur.

 

Vous devriez également considérer la « personnalité » ou le « ton » de vos polices. Assurez-vous qu’il correspond à votre créneau et à votre marque. Par exemple, la police utilisée par un artiste musical pour concevoir ses affiches ne fonctionnera pas pour des spécialistes du marketing ou un cabinet d’avocats.

 

  1. c) Analyser un site lié à votre niche: Pour vérifier la meilleure police pour votre site Web, choisissez un site Web populaire dans votre créneau et vérifiez quelles polices il utilise:

 

  • A l’aide de votre souris, sélectionnez un paragraphe
  • Faites un clic droit sur votre souris et cliquez sur « inspecter l’élément »
  • Dans la bonne case, vous pourrez voir la famille de polices, la taille et la graisse de la police.

  1. Ai-je pensé à inclure des images visuellement attrayantes?

 

Selon 3M Corporation et Zabisco , 90% de l’information transmise au cerveau est visuelle et les visuels sont traités 60 000 fois plus rapidement dans le cerveau que dans le texte. Une fois ceci dit, ne vous contentez pas d’utiliser une photo issue d’une banque d’images pour votre publication.

 

En vous assurant que votre contenu est centré sur le visuel, vous augmenterez l’engagement avec vos lecteurs.

Il existe plusieurs sites où vous pouvez trouver de superbes images à associer à votre précieux contenu. Vous pouvez également les faire vous-même (c’est l’idéal). Consultez ce guide détaillé: Comment créer des images personnalisées pour votre blog sans embaucher un graphiste.

 

  1. Comment générer des idées de contenu viral?

 

Après que l’équipe de Moz a analysé un grand nombre de titres provenant de différentes publications en ligne, ils ont découvert que les titres comportant des chiffres sont préférés à d’autres styles de titre par 36% des utilisateurs.

Ils ont également constaté que différents facteurs contribuaient à la viralité des titres, tels que leur impact émotionnel sur l’utilisateur.

 

Vous pouvez visiter des sites, comme Buzzsumo et Ahrefs, pour observer quelles sont les tendances dans votre secteur. Cependant, il existe une autre possibilité de générer des idées de titres et de contenu qu’on a tendance à oublier: Amazon.

 

Voilà ce que nous vous proposons: allez faire un tour sur Amazon (.fr pour les résultats francophones) et tapez un mot-clé (par exemple, le marketing de contenu) lié à votre secteur dans le champ de recherche:

Le résultat mis en valeur dans la capture d’écran correspond à un ouvrage publié début 2017. Cela signifie que les informations qu’il contient sont relativement récentes. Et avec 36 avis cinq étoiles, il est probablement populaire et pertinent.

 

Sur la page de produit du livre, Amazon vous donne un aperçu de ce que le livre contient. Cliquez sur la couverture du livre et faites défiler jusqu’à la table des matières et vous verrez quelques-unes des thématiques traitées dans le livre.

En parcourant cette table des matières, des commentaires, des questions et des concepts connexes vous viendront en tête: tout ceci constitue la matière première de votre prochain article de blog.

 

  1. Comment puis-je attirer l’attention des lecteurs sur les chapô et les paragraphes?

 

En moyenne, votre titre a cinq fois plus de chances d’être lu que le corps de votre article. Pour autant, n’allez pas penser que votre chapô (paragraphe d’ouverture) ainsi que le reste de votre contenu ne servent à rien.

 

Voici quelques types d’ouverture efficaces que vous pouvez reprendre à votre compte.

 

  1. a) Le storytelling: débutez votre article avec une histoire. En racontant une histoire à vos lecteurs, vous avez beaucoup plus de chances de marquer leur esprit et de créer en eux un souvenir mémorable. Par ailleurs, depuis toujours les êtres humains prennent du plaisir à entendre des histoires: toute la littérature est fondée sur ce principe. En donnant du plaisir au lecteur, il associera ce plaisir à votre marque, ce qui est la clef pour le transformer en client.

 

  1. b) La confession: Possédez-vous un secret que vous avez gardé pendant longtemps? Pourquoi ne pas le révéler dans votre ouverture? Ce type d’ouverture crée un sentiment de proximité et d’intimité avec le lecteur qui peut éventuellement s’identifier à l’auteur du post.

 

  1. c) Le teaser: La première ligne de votre ouverture doit susciter la curiosité et inciter à lire la suite.

 

Enfin, pour être bien référencé par les moteurs de recherche, votre article devra respecter les règles suivantes :

  • N’écrivez pas d’ouvertures trompeuses.
  • Assurez-vous que vos paragraphes soient bien espacés.
  • Tester des longueurs de paragraphe variables. Une bonne règle générale est un minimum de deux lignes, avec un maximum de huit lignes.

 

  1. Axer mon contenu sur des données peut-il augmenter ma crédibilité?

 

Votre contenu sera pris au sérieux lorsqu’il sera étayé avec des faits précis et des données à l’appui.

Le talent des journalistes tient souvent à leur capacité à transformer des données brutes en informations significatives. Une fois qu’ils ont mis la main sur ces fameuses données, ils les filtrent pour en tirer la substantifique moelle, les rendre visuelles et les inclure dans une narration avant de finalement transmettre l’information au public.
Vous pouvez faire exactement la même chose dans le cadre de votre marketing de contenu numérique.

Ceci étant dit, comment obtenir des données pertinentes par rapport à vos messages?

 

  1. a) Chez les influenceurs: Les influenceurs ont accès à une armée de ressources, sans parler de leur armée d’assistants-recherchistes. Pour obtenir des données d’un influenceur, ajoutez à vos signets de navigateurs les posts qui seront utiles pour vos futurs articles ; vous pouvez également les enregistrer dans Evernote ou dans une application similaire.

 

Plus tard, lorsque vous aurez à écrire sur un sujet similaire, relisez vos posts gardés en favoris, cela vous sera d’une aide précieuse.

 

  1. b) Inscrivez-vous aux alertes Google : restez au courant des dernières tendances en vous inscrivant aux alertes Google. Chaque fois qu’il y a des nouvelles sur un sujet que vous suivez, Google vous enverra un courriel d’alerte. Là encore, marquez ces pages pour référence future.

 

  1. Ai-je besoin d’optimiser pour le référencement?

 

Oui.

 

On ne surestimera jamais l’importance du SEO. C’est simple:  vous voulez que votre contenu soit découvert par les bonnes personnes dans les résultats du moteur de recherche, n’est-ce pas?

 

Les conseils prodigués ci-dessous ne classeront pas automatiquement votre message en tête des résultats de Google, mais ils peuvent augmenter les chances que votre message soit relayé correctement sur Google et ainsi que davantage de trafic issu des recherches soit redirigé vers votre contenu.

 

Recherche de mots-clés: Avant de vous mettre à l’écriture à proprement parler d’un billet de blog, passez du temps à faire des recherches de mots-clés. Allez faire un tour sur l’outil de planification des mots clés

de Google Adwords pour trouver les variations de mots-clés sur lesquelles vous pouvez miser pour être bien classés dans les résultats de recherche.

 

Optimisation de vos pages: Vous devez correctement tagger vos posts et bien rédiger vos méta-descriptions. Évitez de truffer vos posts de mots clés au risque de subir des pénalités de la part de Google.

 

Écrivez des méta-descriptions optimisées avec certains des mots-clés utilisés dans votre message (avec modération) et ne dépassez pas 150 caractères afin qu’ils apparaissent entièrement dans les résultats des moteurs de recherche.

 

En ciblant les mots clés à longue traîne , vous augmentez vos chances de bénéficier d’un classement élevé dans Google.

Si vous publiez systématiquement des publications de qualité qui ciblent les mots clés à longue traîne sur une période donnée, vous dominerez rapidement les résultats de recherche avec votre contenu original. Cependant, gardez toujours en tête votre intention en terme de message et de valeur ajoutée pour le lecteur, les mots-clés ne doivent pas devenir une obsession (cela se remarquerait immédiatement).

 

Netlinking et backlinking: Il est malheureusement trop courant que l’on néglige l’optimisation hors du son propre site. Pourtant, cela s’avère redoutablement efficace.

Le netlinking consiste à obtenir des liens de qualité vers vos pages Web.

 

Voici quelques moyens simple pour construire des liens de qualité entre votre sites et d’autres plateformes web:

  • Inviter un autre bloggeur à intervenir sur votre blog ou l’inverse
  • Flatter l’ego des influenceurs (p. Ex. top 10 des meilleurs experts de votre domaine)
  • Utiliser les sites médias et les médias sociaux
  • Opter pour la stratégie de liens brisés

 

Adopter une écriture conversationnelle: Il s’agit là encore d’une pratique SEO efficace. En bout de ligne, il est difficile d’écrire un contenu intéressant lorsque l’on écrit pour un robot (celui de Google en l’occurence). Lorsque vous écrivez de sotre à ce que vos lecteurs interagissent avec vous, vous devez du même coup modérer vos envies de bourrer votre contenu de mots clés.

Tout cela reste une affaire de compromis!

 

  1. Ai-je besoin de canaux locaux pour la promotion?

 

La promotion de votre contenu via les canaux médiatiques locaux demeure une tactique viable. Dans leur étude sur les médias locaux, Burke et comScore ont montré que les pages jaunes (web et imprimées combinées) offrent à elles seules la meilleure visibilité aux entreprises qui cherchent à toucher des consommateurs locaux.

Pour lancer votre promotion dans les médias locaux, vous devez d’abord comprendre l’audience que vous ciblez. Votre cible n’est pas universelle et vous devez donc vous assurer que vous parlez sa langue.

 

  1. a) Allez rendre visite à votre bon vieux marchand de journaux et identifiez les sections où vous aimeriez être présent. Vous pouvez aussi vous intéresser aux stations de radio, aux émissions de télévision et aux conférences locales.)

 

  1. b) Jetez un oeil aux rubriques qui vous correspondent afin d’en identifier les éditeurs. Dès lors, vous pouvez créer un plan pour contacter les rédacteurs en charge de ce canal ou de cette section afin de leur présenter votre entreprise et vos produits ou services.

 

  1. Comment débuter une stratégie sur les médias sociaux?

 

Si vous voulez générer des prospects et des clients fidèles, vous n’avez pas le choix : vous avez besoin d’une stratégie sur les médias sociaux. La création de contenu à haute valeur ajoutée est un excellent début.

 

C’est une approche de marketing de contenu de premier ordre et elle est extrêmement efficace pour diffuser votre contenu.

 

Pas besoin d’avoir fait de longues études pour vous lancer : vous pouvez commencer par une stratégie très basique. L’astuce consiste à identifier une chose qui fonctionne puis de la reproduire de manière cohérente.

 

Pour démarrer votre stratégie de médias sociaux, suivez ces cinq étapes:

 

1• Ouvrez un compte de petite entreprise sur la plate-forme de médias sociaux où votre marché cible passe du temps.

 

2• Programmez des publications et soyez cohérent et régulier dans votre rythme de publication

 

3Choisissez le meilleur moment pour poster.

 

4• Encouragez vos utilisateurs à s’engager, c’est à dire à interagir avec vos contenus (partage, commentaires, likes).

 

5• Surveiller et mesurer les résultats de vos publication

 

Il est essentiel, pour votre succès, d’identifier le bon moment pour publier votre contenu sur les médias sociaux . Une fois que vous aurez compris et maîtrisé le timing des médias sociaux, vous pourrez l’appliquer à vos publications.

  1. J’ai besoin d’atteindre les influenceurs clés dans mon créneau – par où commencer?

 

En tant que blogueur débutant ou patron de PME, il n’est pas forcément aisé d’attirer l’attention des influenceurs dans le monde du marketing numérique, mais c’est loin d’être impossible.

 

Une fois que vous avez les bonnes données et que vous êtes en mesure de communiquer efficacement, et que vous serez capables de leur montrer comment ils peuvent bénéficier de votre campagne ou de votre idée, vous obtiendrez leur attention. Après tout, tout comme vous, les influenceurs ont pour objectif d’augmenter leur visibilité et leurs revenus .

 

Il y a plusieurs façons d’attirer l’attention d’un blogueur, mais voici quelques conseils:

  • Faites des commentaires sous leurs publications
  • Ecrivez un article à leur sujet
  • Proposez leur de travailler gratuitement pour eux
  • Invitez les à écrire chez vous
  • Écrire une note de remerciement
  • Suivez-les sur les médias sociaux
  • Insérez-les sur votre blog
  • Rendez vous utile
  • Achetez leurs produits
  • Participez aux événements de réseautage où ils interviennent

 

  1. Quelles étapes dois-je suivre pour créer un calendrier éditorial?

 

Pour éviter de sortir du cadre éditorial que vous vous étiez fixé, il est indispensable de créer un calendrier éditorial.

Les blogueurs et les éditeurs utilisent cet outil pour suivre et contrôler la publication du contenu sur une période donnée (cela peut être un mois, un trimestre ou un an).

Pas besoin de vous compliquer la vie, même si vous le pouvez facilement! Vous pouvez simplement utiliser l’application de calendrier de votre ordinateur ou Google Calendar.

 

En gardant à l’esprit votre stratégie de contenu, choisissez un calendrier et commencez à renseigner ces informations:

 

  • Quel jour de la semaine est le plus approprié pour toucher mon public cible?

 

  • Sur quelle plate-forme chaque contenu doit-il être publié?

 

  • Quel thème choisir?

 

  • Qui va être responsable de la rédaction et de la publication de ce contenu au sien de l’équipe?

 

  • Quelle heure semble la plus pertinente pour publier?

 

Le calendrier éditorial vous donne une vue d’ensemble de ce qui est prévu sur un mois, trois mois ou même six mois d’intervalle. Un calendrier éditorial peut vous faciliter la vie, comme ce fut le cas pour Lacy Boggs. Cela facilitera également beaucoup l’écriture.

 

  1. Dois-je définir des mesures pour mesurer les résultats?

 

Oui, absolument.

 

Il y a un dicton qui dit que «tout ce qui n’est pas mesuré ne peut pas être amélioré.» Cela est aussi vrai pour le marketing de contenu que pour des objectifs de vie. Les indicateurs de performance dans le marketing numérique commencent à la minute où vous entrez en contact avec un client et perdurent après l’achat.

Définir des KPI (ou Indicateurs Clés de Performance) est un cadeau précieux à vous faire à vous-même. Cela peut même vous redonner de l’énergie les jours où vous vous sentez trop découragé pour poursuivre vos objectifs.

 

Paramétrer des KPI peut être gratuit et très simple :

 

  • Installer Google Analytics dans votre tableau de bord WordPress

 

  • Vérifier les informations sur votre page Facebook

 

  • Conserver une simple feuille de calcul pour enregistrer vos activités de génération de prospects

 

Vous pouvez aussi aller plus loin et utiliser des options premium avancées telles que:

 

  • Suivi des liens avec un outil de suivi des liens

 

 

  • Embaucher un gestionnaire de communauté pour le marketing sur

Facebook et utiliser un logiciel pour suivre les progrès

 

Les KPI que vous définissez dépendent entièrement de ce que vous essayez de mesurer, du niveau de détail requis, de l’objectif de la mesure et de la taille de votre entreprise.

Notez également que lorsque vous effectuez le suivi des résultats, certains résultats ne font pas beaucoup de différence pour votre entreprise et certains paramètres ne doivent pas vous inquiéter tant que vous n’avez pas augmenté la taille de votre liste de diffusion.

 

Concentrez-vous plutôt sur des paramètres décisionnels qui auront un impact sur votre résultat net (par exemple, développer votre liste, acquérir plus de prospects, augmenter les ventes, etc.).

 

Voici quelques idées de KPI:

 

  1. a) Taux de conversion: Convertissez-vous au moins 10% des visiteurs de votre site Web? Sont-ils inscrits à votre liste de diffusion?

 

  1. b) Taux de rebond: Les gens trouvent-ils votre contenu intéressant? Sont-ils engagés avec votre blog ou quittent-ils votre page à peine a-t-elle fini de chargé?

 

  1. c) Trafic ciblé: c’est formidable d’atteindre un important trafic, mais si celui-ci ne convertit pas, c’est probablement parce que le message de votre marque n’est pas clair ou que votre message signifie différentes choses pour différentes personnes.

 

Passez un peu de temps sur votre compte Google Analytics et vous obtiendrez certainement des données exploitables pour la prise de décision, telles que les sessions, les utilisateurs, les pages vues et la durée moyenne des sessions.

  1. Comment puis-je créer une campagne de marketing de contenu?

 

Pour faire passer votre stratégie de contenu à l’étape supérieure, vous devrez penser en termes de campagne. Le mot « campagne » n’a rien de nouveau pour les annonceurs Facebook, Google AdWords ou les professionnels des relations publiques.

Une campagne, qu’elle concerne le marketing ou le contenu, signifie simplement une série coordonnée d’étapes visant à produire des résultats plus importants.

 

Selon John Rampton, l’un des éléments d’une campagne réussie est de comprendre à qui est destiné votre marketing et de créer pour ces personnes un contenu utile et idéalement durable qui continuera sur le long terme à satisfaire les attentes des utilisateurs et à augmenter votre trafic.

À partir du tableau de bord Google Analytics, vous remarquerez le taux de rebond, le taux de conversion et le site qui vous envoie le plus de trafic. De là, vous pouvez voir d’où viennent vos utilisateurs, dans quelles régions et à quelle heure de la journée.

 

Avec tous les outils disponibles pour mesurer vos efforts en termes de marketing de contenu, vous pouvez éviter de faire à nouveau les erreurs que vous avez éventuellement commises lors de votre première campagne et vous concentrer sur l’activité qui vous a apporté le plus de résultats.

 

Conclusion

 

Attirer et fidéliser un public de personnes qui vous croiront et vous feront confiance ne se fera pas du jour au lendemain. Vous devez faire avec et être toujours disposé à apprendre et à vous améliorer.

Le monde du marketing est en constante évolution, mais les besoins de base du public cible resteront toujours les mêmes.

 

Un excellent contenu attire l’attention des gens. Le marketing de contenu est la tactique la plus efficace pour générer des prospects qualifiés et engager votre audience.

 

Que vous vous concentriez sur les réseaux sociaux ou les moteurs de recherche, la règle est la même: soyez à l’écoute de vos clients, répondez à leur questions et vous gagnerez leur cœur.

 

Traduit et adapté librement de A 17-Point Content Marketing Checklist Proven to Boost Your Engagement de Neil Patel.

 

Autres articles

Pourquoi faire affaire avec une agence Web?

Êtes-vous prêts pour votre migration vers G Suite?

Ta charte graphique, comment va-t-elle?