Ça y est, vous vous décidez. Vous êtes prêts à vendre en ligne et votre site e-commerce est sur le point d’être terminé. Il ne manque qu’une chose : prendre en photo vos produits! Heureusement, il n’est pas nécessaire d’être photographe professionnel pour prendre de belles images. Voici quelques conseils pour réussir à prendre de belles images sans avoir recours à de l’équipement trop coûteux.

1 – L’appareil photo

N’importe quel photographe vous le dira, le meilleur appareil photo qui existe est celui que vous avez entre les mains. En d’autres mots, nul besoin d’avoir l’appareil photo dernier cri qui peut coûter des milliers de dollars. Ça peut même être votre téléphone mobile, si ce dernier est plutôt récent et possède une bonne caméra!

Le plus important, c’est de savoir comment s’en servir. Pour avoir de belles photos de produits, bien connaître votre appareil et l’ajuster en conséquence est primordial. Après tout, une bonne photo peut faire la différence entre un achat sur votre site web ou un abandon de votre visiteur.

2 – Le Trépied

Accessoire sous-estimé de la photo de produit, le trépied est indispensable. Non seulement il vous permet de rester stable, mais il est également très utile pour s’assurer de l’uniformité de nos photos de produits. Une fois ajusté, vous serez certain que toutes vos photos seront au même niveau et au même angle.

Une fonction utile à considérer l’achat de votre trépied : Assurez-vous que ce dernier possède un niveau à bulle sur sa tête. Vous serez alors certain que votre appareil sera au niveau!

3 – Le fond

Non seulement le produit est important, mais le fond y est également! Alors qu’un fond distrayant risque de retirer de l’importance sur votre produit, il n’est pas rare une mauvaise idée en soi de prendre votre produit dans son environnement naturel. Voici quelques idées :

Le traditionnel fond blanc

Rien de tel qu’un fond blanc (ou coloré!) uni pour mettre en valeur l’item à prendre en photo. Si votre site web est de style minimaliste, un fond blanc bien balancé mettra l’emphase directement sur votre produit et rien d’autre. Votre produit est petit? Quelques feuilles de papier ou un grand morceau de carton feront l’affaire. L’important ici, c’est que ce dernier soit courbé derrière votre produit, pour éviter une coupure drastique dans les ombres ce qui peut devenir distrayant.

Il est à noter qu’une table blanche adossée à un mur blanc peut également fonctionner, pourvu que la lumière soit bien répartie.

La tendance « Flat lay »

On voit ce type de photo de produits de plus en plus sur internet depuis quelques mois. La méthode « Flat Lay », ou photographie à plat est très simple et peu coûteuse : On utilise généralement la lumière naturelle (près d’une fenêtre) et d’un fond texturé, tels un comptoir de cuisine en bois ou une table.

Placez simplement votre produit couché sur la surface, ajoutez-y quelques accessoires autour (mais pas trop!), prenez votre photo du dessus et hop! Vous avez une photo de produit intéressante!

La baignoire

Ça va vous paraître bizarre, mais la baignoire est un endroit parfait pour la prise de photos de produits! Après tout, elle est blanche (dans la plupart des cas), le fond est courbé et il est facile d’y déposer des produits de petite à moyenne taille. En plaçant un diffuseur (aussi appelé softbox) et d’une bonne lumière au-dessus de votre objet, vos visiteurs n’y verront que du feu!

L’outil indispensable : la « Lightbox »

Si vous croyez devoir prendre plusieurs produits en photo, l’idéal serait d’investir dans ce qu’on appelle une « Lightbox ». Il s’agit d’une petite boîte en tissus blancs qui laisse passer et diffuse la lumière, avec un fond blanc courbé spécialement prévu pour faire de la photographie de produits. Certaines d’entre elles peuvent même venir avec des lampes spécialement ajustées pour ça.

On retrouve généralement des kits de Lightbox en dessous de 50$ (sans lampes) sur internet ou à votre boutique photo préférée.

4 – La lumière

La lumière fait partie de la construction même du mot Photographie. En effet, en le décomposant, on y retrouve à la base deux mots grecs : Photo (photoslumière, clarté) et Graphie (graphein : peindre, dessiner, écrire). On peut donc dire que littéralement, la photographie est l’acte d’écrire avec la lumière. N’est-ce pas poétique?

Là où je veux en venir, c’est que sans lumière, on n’a pas de photos! Il est donc très important d’avoir une bonne source d’éclairage (naturelle ou artificielle) pour mettre en valeur votre produit. Si vous n’avez pas d’éclairage studio, prendre en photo votre produit près d’une fenêtre ou à l’aide de 2 ou trois lampes de bureaux fera amplement l’affaire.

Éclairez bien votre sujet

Pour bien mettre en valeur votre produit, l’idéal est d’avoir au moins deux lampes à 45 degrés de chaque côté de ce dernier. L’utilisation de diffuseurs est recommandée (pour diminuer les ombres dures), mais si vous n’en avez pas, mettre une feuille de papier blanche devant les lampes peut s’avérer être une bonne alternative.

N’oubliez pas votre fond!

Un fond bien éclairé est aussi important que votre produit! En effet, si ce dernier n’est pas bien éclairé, votre appareil aura tendance à le sous-exposer par rapport à votre produit, ce qui aura pour effet de le rendre gris au lieu de blanc sur vos photos. Assurez-vous donc qu’au moins une lampe éclaire directement ce dernier pour éviter ce désagrément.

 

4 – Les réglages de l’appareil

Le mode et l’exposition

Le mode manuel est à prévaloir (si vous êtes confortable avec l’utilisation de ce dernier) car vous aurez plein contrôle sur la quantité de lumière qui entrera dans l’appareil. En étant sur un trépied, réglez votre ouverture (f-stop) à F/10 ou F/16 et, en affichant l’aperçu de l’image « Live View » de votre appareil, augmentez la vitesse jusqu’à ce que votre fond blanc soit bien blanc et uniforme, sans rendre votre produit surexposé. Votre vitesse de pose sera très lente, mais comme vous êtes sur trépied et que la prise de vue sera stable, il ne devrait pas y avoir de flou de bouger.

Une autre alternative au mode manuel sera le mode priorité ouverture qui, comme son nom l’indique, vous laisse choisir l’ouverture de votre appareil et ajuste les autres options en conséquence. La majorité des appareils mobiles ont cette fonction par défaut, puisque leur objectif possède une ouverture fixe. Choisissez ainsi une petite ouverture (F-stop) telle que F/10 ou F/16, et l’appareil compenseront avec les autres réglages la quantité de lumière qui se rend jusqu’au capteur.

Attention! Il vous faudra probablement compenser l’exposition jusqu’à ce que le fond blanc soit bien clair et uniforme, puisque les modes automatiques auront tendance à sous-exposer l’image.

La balance des blancs

Les appareils d’aujourd’hui s’ajustent assez bien à la température de la lumière ambiante. Par conséquent, l’utilisation d’une balance des blancs automatiques est amplement suffisante, en prenant compte que la quantité de lumière et que l’environnement de la prise de vue ne change pas. Assurez-vous seulement que le fond est bel et bien blanc et non rougeâtre ou bleuté.

5 – Les tests

Vous êtes maintenant prêt pour la prise de vue! Ou presque… Lorsque vous croyez avoir une bonne exposition, validez la première photo que vous venez de prendre. Posez-vous les questions suivantes :

Est-ce que mon produit et mon fond sont bien exposés ?
Si ce n’est pas le cas, ajustez les paramètres de votre appareil ou compensez l’exposition

Le fond blanc est-il bien balancé ?
Si le fond n’est pas de la bonne teinte, essayez de changer la balance des blancs en fonction de votre éclairage. Fiez-vous à votre manuel d’utilisation!

Est-ce que mon produit est bien clair, sans flou de profondeur ?
Si votre produit a tendance à se « perdre » ou devient flou sur les bords, essayez de diminuer le paramètre « ouverture » de votre appareil.

Le produit est bien éclairé ?
Si votre produit a des ombres ou des endroits où la lumière est trop forte, essayez en déplaçant légèrement votre source de lumière (ou votre mini-studio si votre source de lumière n’est pas déplacée).

Le produit est bien positionné ?
Parfois, déplacer ou tourner votre produit légèrement peut faire toute la différence. Faites différents tests pour voir ce qui sort le mieux!

L’important, au départ, c’est de trouver la bonne recette et de la refaire pour chacun de vos produits afin que ceux-ci soient tous uniformes sur votre site. En changeant quelques réglages et en faisant quelques tests, vous risquez non seulement de trouver de meilleures idées, mais également d’apprendre certains rudiments de la photographie!

D’ailleurs, si vous souhaitez aller plus loin ou obtenir une formation sur la prise de photos de produits, n’hésitez pas à m’envoyer un message!

 

 

 

 

 

Autres articles

Plateformes gratuites de photos libres de droit : pourquoi pas!

Utiliser le même contenu sur plusieurs plateformes sociales : ingénieux ou paresseux?

Assistant(e) en communication-marketing